Lettre d’info – L’eau, notre bien commun

L’eau est en circulation constante.

C’est toujours la même eau qui se transforme dans l’atmosphère, à la surface et dans le sous-sol de la terre par des phases d’évaporation, de précipitations, de ruissellement et d’infiltration. Il n’y a donc pas d’eau magique.
En conséquence, l’augmentation des besoins et la baisse tendancielle des ressources doit engager la responsabilité de tous.

Souhaiter l’attractivité du Finistère, c’est s’organiser pour y faire face. Le Département perçoit des recettes qui ont trait à la mutation des biens immobiliers. Il devra être au rendez-vous des importants financements que les intercommunalités et les communes vont attendre dans les années à venir.

Le Département doit inciter et montrer l’exemple en appelant à:

  • économiser l’eau toujours et encore dans notre vie quotidienne, dans nos activités économiques, industrielles et agricoles.
  • s’assurer que le développement économique du Finistère se fasse en fonction de l’accès à des ressources en eau en proximité.
  • développer la tarification saisonnière été/hiver de l’eau potable dans le Finistère.

L’eau est plus que jamais un enjeu de solidarité entre un environnement à préserver et des humains qui ne peuvent pas vivre sans eau.