Skip to content

Depuis 2015, une majorité départementale engagée pour : 

Offrir un environnement épanouissant, respecter les choix de vie de tou·te·s, garantir les droits et la dignité des personnes : tels sont les objectifs qui guident nos politiques de solidarité. Parce qu’il ne faut pas attendre que les difficultés soient installées pour agir, nous avons également choisi de développer la prévention. Nous prenons en compte l’ensemble des besoins des Finistérien·ne·s, quelle que soit leur situation, quels que soient leurs besoins, pour construire un Finistère dans lequel chacun a sa place.

Parce que tous les Finistérien·ne·s peuvent être confronté·e·s à des difficultés ponctuelles ou durables, alors que l’Etat dématérialise l’accès à ses services, nous avons fait le choix de maintenir un service public de proximité pour l’accès aux droits et à l’accompagnement social. Piliers de l’action sociale de proximité, les 27 antennes et Centres Départementaux d’Action Sociale (CDAS) du Conseil départemental du Finistère sont une porte d’entrée pour permettre à tous les habitant·e·s d’accéder à leurs droits et être accompagné·e·s dans leurs démarches.

Le Département accompagne les 277 communes et 21 intercommunalités du Finistère dans leurs projets. 27 millions d’€ y sont consacrés chaque année, un niveau d’investissement qui n’a pas bougé malgré les baisses de dotation de l’Etat.  Souhaitant dépasser une vision de « guichet » voire de « simple financeur », l’accompagnement proposé aujourd’hui se veut financier, mais également technique et administratif (conseils et aide au montage d’opération). Depuis 2015, plus de 1 000 projets dans le Finistère auront bénéficié de l’appui du Département.

Le Conseil Départemental est engagé pour permettre à chaque finistérienne et chaque finistérien une qualité de vie propice à son épanouissement. Par les engagements dans les collèges du Département, par son soutien au domaine culturel ou encore par son accompagnement au sports pour toutes et tous, le Département offre ces possibilités de « bien vivre en Finistère ». En répondant aux enjeux du numérique, le Conseil Départemental permet aussi des usages responsables et accessible aux technologies de l’information et de la communication.